De nouvelles formations pour les nouveaux métiers !

La Création et le développement des instituts supérieurs spécialisés de formation avec partenariat public/privé sont la voie privilégiée par le gouvernement pour répondre au manque de compétences dont souffrent certains secteurs prioritaires de l’économie nationale.

C’est en gros ce qui ressort de la conférence organisée par la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM), le 27 novembre, sous le thème « L’ "Entreprise" Maroc face à la crise : quelles mesures » et animée par Nizar Baraka, ministre chargé des Affaires économiques et générales.

En savoir plus ...

Faites votre Bilan de Compétences II

Version imprimable Suggérer par mail

Par La Vie Economique   

25 Juin 2008

 

Envie de changer de métier ou d'entreprise ? De savoir si vous pouvez encore progresser ?
Il vous servira à faire le point sur votre parcours professionnel, à identifier vos compétences, à analyser vos motivations.


Le bilan de compétences est-il devenu indispensable à la gestion des carrières ? En tout cas, la demande est de plus en plus forte, selon les cabinets RH de la place. «Plus de 3 000 bilans de compétences ont été réalisés depuis le début de l'année», selon Hamid El Otmani, DG de LMS ORH. C'est dire que l'activité prend de plus en plus d'importance. Ce cabinet a conduit maintes opérations du genre auprès d'entreprises privées et publiques, dont notamment la mairie de Casablanca ou le ministère des Finances où plus de 1 500 cadres ont été évalués.


Pourquoi un bilan de compétences ? Autrefois utilisé pour le reclassement des cadres, le bilan de compétences s'avère aujourd'hui plus que nécessaire pour redonner un élan à sa carrière. Il sert avant tout à faire le point sur son parcours professionnel, à identifier les compétences, à analyser les motivations, à définir les objectifs et à répondre aux exigences nouvelles du marché de l'emploi.


L'initiative peut venir de l'entreprise ou du salarié.


Pour Houcine Berbou, consultant senior à LMS ORH, l'outil a une double finalité. Dans un premier cas, un salarié peut le solliciter pour mieux connaître ses atouts et ses limites par rapport au poste occupé et envisager éventuellement une formation, une reconversion. En d'autres termes, pour être en mesure de mieux se situer dans son entreprise, vis-à-vis de ses collègues ou de ses employés. Deuxième situation, l'entreprise peut demander à l'un de ses employés d'entreprendre un tel bilan en vue d'effectuer un reclassement suite à une réorganisation interne, ou pour savoir si la personne concernée est utilisée de manière optimale.

Toutefois, effectuer un bilan n'est pas forcément bien vécu par tous. Certains cadres qui se voient proposer un bilan par leur supérieur hiérarchique vivent cela comme une remise en cause de leurs compétences professionnelles. Quant aux cadres qui aimeraient sauter le pas, ils hésitent à en parler à leur supérieur hiérarchique, de crainte que leur démarche ne soit interprétée comme un signe de démotivation, voire comme la volonté de quitter leur entreprise à plus ou moins long terme.


En principe, un vrai bilan de compétences comporte un grand nombre de questions et peut se dérouler sur plusieurs jours. Il nécessite plusieurs séances de travail car il oblige sans cesse à se remémorer toutes ses réalisations. Loin d'être une psychothérapie ou un simple diagnostic permettant la conjonction entre le profil et le poste, l'outil va plus loin en définissant un projet professionnel. Etudier un projet de création d'entreprise, s'adapter à une nouvelle fonction, évoluer vers un nouveau métier..., le bilan aide à trouver les possibilités d'évolution.


Préalable : l'analyse du parcours professionnel


Certains bilans comportent plusieurs étapes, à savoir une première phase d'analyse du parcours professionnel, avec l'inventaire des compétences et la détection des points forts et des points faibles. Ensuite, il y a une séquence de tests. Enfin, on passe au travail d'élaboration du projet, lequel est validé par une enquête de terrain.

 

Source : Maroc Entreprise