Recherche d'un thème de formation

Suivez-nous sur:

Twitter Twitter Viadeo Linkedin

Visioconférence

Plan du Siège

Statistiques

Membres: 967
Publications: 601
Liens: 6
Visiteurs: 2282624

De nouvelles formations pour les nouveaux métiers !

La Création et le développement des instituts supérieurs spécialisés de formation avec partenariat public/privé sont la voie privilégiée par le gouvernement pour répondre au manque de compétences dont souffrent certains secteurs prioritaires de l’économie nationale.

C’est en gros ce qui ressort de la conférence organisée par la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM), le 27 novembre, sous le thème « L’ "Entreprise" Maroc face à la crise : quelles mesures » et animée par Nizar Baraka, ministre chargé des Affaires économiques et générales.

En savoir plus ...

La qualification de l'élément humain, véritable levier du développement socio-économique

Version imprimable Suggérer par mail
La qualification de l'élément humain est un "véritable levier" du développement économique et social du Maroc, a affirmé mardi à Casablanca, le Premier ministre M. Driss Jettou.

Dans une allocution lue en son nom par M. Mustapha Mansouri, ministre de l'emploi et de la Formation professionnelle au 4-ème forum des Métiers et de la Formation de l'Office de la Formation Professionnelle et de Promotion de travail (OFPPT), M. Jettou a mis en exergue l'intérêt accordé par le gouvernement au secteur de la formation professionnelle en vue de relever ''les défis auxquels notre pays doit faire face dans les domaines économique et social''.

Le Premier ministre a rappelé, à ce propos, les actions entreprises pour accroître le rendement de ce secteur et gagner le pari de 400.000 jeunes formés à l'horizon 2007/2008, faisant savoir que plus de 120.000 stagiaires ont été formés cette année et 140.000 le seront l'année prochaine.

Ces réalisations, souligne-t-il, "sont le résultat d'une bonne gouvernance et d'une gestion rationnelle des moyens humains et matériels".

Après avoir mis en exergue les efforts déployés par tous les intervenants du secteur, le Premier ministre les a appelé à accompagner les grands projets de développement de l'économie nationale, par des ressources qualifiées, nécessaires au développement des secteurs porteurs tels que le Tourisme, le bâtiment et travaux publics (BTP), l'Offshoring et les Nouvelles technologies de l'information (NTIC).

Pour sa part, M. Said Oulbacha, Secrétaire d'Etat Chargé de la Formation Professionnelle, a insisté sur l'importance que le gouvernement accorde au secteur de la formation professionnelle comme locomotive pour l'accompagnement des projets structurants de l'économie nationale.

Il s'est, par ailleurs, félicité des actions fédératrices menées pour l'optimisation et le développement du dispositif de formation, en concrétisation de la stratégie des pouvoirs publics visant la formation de 400.000 jeunes à l'horizon 2007/2008.

M. Larbi Bencheikh, Directeur Général de l'OFPPT, a, de son côté, mis l'accent sur les réalisations de l'année scolaire 2005/2006, avec 87.000 nouveaux stagiaires, toutes filières confondues portant le total des stagiaires à 120.000, soit une évolution de 112 pc par rapport à 2002/2003.

Cette augmentation des effectifs, a-t-il dit, s'est accompagnée de l'élargissement du réseau à 218 établissements et la mise en place de mesures à même de renforcer son positionnement et d'assurer une meilleure adéquation Formation/Emploi.

M. Bencheikh a par ailleurs rappelé l'intérêt que porte l'OFPPT au développement de la formation en cours d'emploi, considérée comme une nécessité pour la mise à niveau des entreprises, avec 180.000 journées de formation organisées en 2005 au profit de 35.000 bénéficiaires.

L'année 2005 a également été marquée, a-t-il ajouté, par un bilan "très positif" avec un taux de réussite de 84 pc, soit 28.576 lauréats sur les 33.895 ayant passé l'examen en juin 2006.

Pour la rentrée 2006/2007, M. Bencheikh a passé en revue les actions à entreprendre pour accompagner les grands projets structurants du pays, en l'occurrence, ceux liés au programme "Emergence", par la création de 27 établissements dont 8 dédiés au secteur du Tourisme, 4 aux NTIC ainsi que le développement de la formation liée à l'Offshoring ainsi que les métiers du BTP.

Au terme des travaux de ce 4-ème du forum, une cérémonie a été organisée pour primer les meilleurs lauréats, cadres et managers de l'OFPPT.

Ont assisté à ce forum notamment plusieurs membres du gouvernement, les ambassadeurs du Canada et du Burkina-Faso, le wali de la région du Grand Casablanca, le président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) et les gouverneurs des préfectures du Grand Casablanca, ainsi que des hommes d'affaires, du monde de l'art et de la culture. 

Source : Maroc.ma 25-07-06 

 

 
< Précédent